___________________________________________________________________________________

PROGRAMME TEMPS 2001
(b)éret Volatile - 3 juillet, 19h & 5 juillet, 21h
5 films - 45mn

sadescription A Refutation of Time
8mn16   couleur   mono   1999   États-Unis
de Dan Boord & Greg Durbin & Luis Valdovino
"[...] "A refutation of time" prévoit de nombreux points de repère pour les voyageurs d’inter-net méfiants qui pensent avoir perdu leurs facultés mentales. Cependant, Dan Boord, Greg Durbin et Luis Valdovino ont construit, en toute simplicité, un raisonnement fallacieux prouvant que le Réel est Irrationnel." Steve Said, Curator, The Pacific Film Archives, Berkeley, California
autoproduction
autodistribution
clip

sadescription Saturation
8mn   couleur   stéréo   2000   États-Unis
de Kara Hearn
Kara Hearn explore l'interaction du corps et de l'esprit avec la technologie et le flux de l'information, en prenant comme source son environnement urbain "naturel" et personnel fait de rêves et de réalité.
autoproduction
autodistribution
clip

sadescription Hirondelle 1
7mn   couleur   mono   1999   France
de Yann Magnan
Montage d'images tournées en super 8, certaines ne sont pas les miennes, mais celles d'un ami-amateur-sensible, décédé au-delà d'un pont. Ces images précédées, je voulais en faire quelque chose et les mélanger aux miennes par émotion de vie.
autoproduction
autodistribution
clip

sadescription Hirondelle 2
6mn   couleur   mono   1999   France
de Yann Magnan
"Hirondelle 2" est plus rigide dans sa structure, c'est une ballade plus vague dans Genève
autoproduction
autodistribution
clip

sadescription Dieu est en réparation
15mn   couleur   mono   2001   France
de Sylvain Frebourg
"Dieu est en réparation"... est ma première réalisation vidéo. Il s'agit d’une confrontation agressive entre l'image et le son. L'image est hantée par le reflet ; ce parasite est l'équivalent visuel du larsen pour le son. Leur présence au sein du film représente la limite ; c'est lorsque l'image et le son contiennent ce qui justifie leur existence. Ce film est donc la recherche de l'obscurité derrière chaque image et du silence derrière chaque bruit. Cela justifie que le film commence et se termine par un cimetière.
autoproduction
autodistribution
clip